L’énergie citoyenne des Yvelines vous intéresse ? 

Voir la coopérative locale d’énergie partagée Enercity 78

Première rencontre Énergie Partagée d’Île-de-France
Évènement historique
pour notre mouvement : le 9 avril, Énergie Partagée organisait la première rencontre des projets citoyens de production d’énergie d’Ile-de-France. Association de rénovation thermique déjà opérationnelle qui souhaite développer de la co-génération à Rueil-Malmaison, projet alliant géothermie, solaire et méthanisation à Ville d’Avray, ainsi que des collectifs qui projettent des installations photovoltaïques à Cachan, aux Lilas, ou sur un lycée de région Parisienne (Greenpeace). Une grande diversité, mais une même envie de faire progresser les énergies renouvelables.
Pour nous,file une grande bouffée de motivation à se sentir partie prenante d’un mouvement plus grand et une responsabilité de montrer la voie en tant que projet photovoltaïque le plus avancé d’Île-de-France.

Les démarchages continuent
Donc retour à notre affaire.
Nos quelques mois de travail nous ont appris qu’un critère pour réussir un projet photovoltaïques est de multiplier les installations, pour baisser les coûts.
Ce mois-ci, EnerCitY78 a donc repris son bâton de pèlerin pour mener à nous d’autres partenaires, en plus de la mairie de La Verrière, pour nous aider à trouver des toits. C’est donc la mairie de Jouy-en-Josas et le Parc Naturel Régional (PNR) de la vallée de Chevreuse que nous avons rencontré. Deux acteurs institutionnels très différents. Deux rendez-vous très différents.
Du coté de la mairie de Jouy-en-Josas le photovoltaïque est un terrain connu. À notre surprise, la discussion porte très vite sur des questions techniques : puissance installée, démarches administratives, taux de retour sur investissement… Ils ont en effet équipé une école primaire il y a quelques temps. Là où nous les intriguons, c’est sur la démarche citoyenne. Bien que la ville ait un secteur associatif dynamique, ils voient mal comment notre projet s’organise, leur expérience dans le domaine s’était faite avec un développeur privé.
Pour le PNR cette facette est au contraire une évidence. Il est dans leur mission de soutenir les projets citoyens : monnaie locale, Alternatiba Jouars-Pontchartrain, Alternatiba Rambouillet … c’est donc tout naturellement que nous convenons d’organiser ensemble une réunion publique cet été.

Le projet de La Verrière continue

D’ici là, il nous reste beaucoup à faire à La Verrière.
Deux toits municipaux nous ont déjà été proposés et les prospections vont bientôt reprendre avec la maire pour en trouver d’autres. Mais il s’agit également de trouver des particuliers intéressés pour équiper leur toit et surtout beaucoup de monde pour transformer une part de leur épargne en investissements responsable. Il va donc nous falloir s’organiser pour communiquer efficacement sur ces deux sujets. Deux axes de travail s’inscrivent déjà dans cette objectif : la fabrication d’une éolienne avec le fablab de SQY et l’animation d’un stand à la fête de la ville, le 18 juin.

Avec vous pour lle premier projet citoyen de production d’énergie d’Île-de-France.