Consommation partagée

Une troisième voie économique se développe à grande échelle :
UN NOUVEAU MONDE CENTRÉ SUR LE PARTAGE

Pas de grande révolution, pas de choix entre capitalisme et socialisme, mais un courant de fraîcheur sur un présent qui trace de sombres perspectives. Une troisième voie qui prend la forme d’une organisation sociale fondée sur l’intérêt de la communauté plutôt que sur celui des particuliers, dynamisée par les réseaux sociaux, l’innovation et la culture du partage. C’est la construction d’un « bien commun » fondé sur des choix de production qualitatifs et non quantitatifs, des décisions prises et assurées collectivement, le respect de la planète.

Ce modèle alternatif existe déjà depuis le début de l’humanité. Mais l’Internet permet d’en fair une révolution sur la production et la distribution de tous les biens matériels, dans tous les secteurs de l’économie. Pour exemple, les technologies de captation et de stockage des énergies renouvelables s’améliorent si vite que le coût des panneaux solaires et des éoliennes promet de suivre la même courbe des prix des équipements informatiques. Ce qui laisse entrevoir la possibilité d’une énergie peu chère si les communes prennent la gestion de la distribution. En Allemagne, un quart de sa consommation d’énergie est déjà d’origine verte. Des coopératives de distribution locales peuvent se créer (par les habitants, aidés par la commune) pour l’achat de matériels d’énergie verte ou pour l’isolation.

Un nouveau monde se profile où tout s’échange en ligne : maisons, voitures, bicyclettes, transports publics… et bientôt, selon l’économiste Jeremy Rifkin, de l’électricité verte à l’échelle locale, avant de la distribuer sur l’Internet de l’énergie.
Tout le travail devra-t-il être redéfini et la notion de productivisme enfin abandonnée ?

INITIATIVES SUR NOTRE TERRITOIRE

JARDINS PARTAGÉS chez des particuliers : vous avez un bout de terrain mais pas le temps ou les compétences ou trop âgé(e) pour le cultiver ?
Heureux hasard, votre voisin, qui loge en appartement, se lamente de ne plus pouvoir entretenir un potager. Ça le détendrait tellement et puis, les tomates du jardin, il n’y a que ça de vrai ! Qu’attendez-vous pour l’inviter à venir cultiver son coin de terre chez vous et partager la récolte ?
Les Britanniques, qui ont lancé l’idée en 2009, sont aujourd’hui 55 000 à expérimenter les joies du « landsharing ».
C’est ce qu’ont fait des habitants (au Perray-en-Yvelines, à Saint-Léger, à Rambouillet ; convivialité assurée (voir onglet jardins partagés).
LES ÉCHANGES DE SERVICES OU DE MATÉRIELS avec émanSEL
Exemples : – J’ai des difficultés à me déplacer, quelqu’un près de chez moi peut-il parfois m’aider ?
– Changement de mon robinet contre un cours internet, etc.
– Vous possédez une perceuse (que vous n’utilisez que 10 mn par an) ; vous pouvez la prêter ou venir en aide à un(e) autre personne
Voir la page Une, colonne de droite, sur les SEL et voir le catalogue.
Le TROC : www. radin.com, www.digitroc.com, www.troczone.com (pour les biens culturels), www.graines-et-plantes.com
COVOITURAGE (partager les frais de transport) : en attendant qu’une solution de covoiturage soit mise en place localement (Freestop : principe de covoiturage spontané, en essai sur Émancé avec émanSEL…), vous pouvez vous adresser à BlaBlacar ou Covoiturage libre.
La SNCF a lancé un service en ligne gratuit de covoiturage de proximité en Ile-de-France : iDVRoom (à tester)
JE LOUE MA VOITURE ENTRE PARTICULIERS à Rambouillet et sa région : Drivy ou Kooly car (tarif horaire)
LOUEZ UNE CHAMBRE OU UN CANAPÉ partout dans le monde : voir couchsurfing (le plus populaire).
PARTAGER SA MACHINE À LAVER La machine du voisin
RÉPARE CAFÉ, RÉPARE VÉLO… pour un échange de savoir et permettre de ne pas jeter systématiquement (voir colonnes latérales et la page sur ce sujet).
DES PARTICULIERS DONNENT sur le site Donnons

INITIATIVES A METTRE EN PLACE

COOKENING faire la cuisine dans son habitation pour d’autres personnes à prix coûtant.
COWORKING travail partagé (mutualise les coûts et permet des échanges) comme les Mutins avec Make sens à Paris.
S’AIDER MUTUELLEMENT ENTRE ENTREPRENEURS SOCIAUX comme les Gangsters à Paris (hold up d’idées).
TRADE SCHOOL troc appliqué au savoir dans tous lieux.
Liste à compléter
?

?

 

TOUTES LES IDÉES SONT ADMISES : répondez sur l’onglet commentaires

 

Informations complémentaires sur le partage : le OUISHARE Village est un espace de découverte des nouvelles pratiques collaboratives.

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <s> <strike> <strong>

  • MARIE Aurélie
    #1 écrit par MARIE Aurélie  Il y a 2 ans

    Bonjour,

    Je serai interessée pour participer à la création d’un jardin partagé sur Poigny la Forêt.
    J’ai déjà participé à la création d’un jardin partagé sur Paris il y a une quinzaine d’année, je serai ravi de reprendre la bèche …

    J’habite Montfort l’amaury et suis disponible tous les jeudis matin !

    Vous pouvez me joindre au 06 16 79 22 72 !

    A très bientôt

    Aurélie

  • Flux de commentaires pour cet article
  • Les réunions

    • 20 30, 15 mai – Organisation structurelle de Ressources & Vous
    • 17 00, 27 mai – Permanence de la Ressourcerie
  • Enfin je saurai coudre

    Apprenez à coudre autour du célèbre ourlet et d'un café ; sessions main et machine.
    Inscription auprès de Patricia : cafe-couture-rambouillet@ laposte.net
  • Répare vélo


    RÉPARE VÉLOS
    120px-Judy_Rock_Shox1 Atelier participatif situé à Rambouillet où vous pourrez réparer tout en étant conseillé les 1ers samedis du mois de 9 h 30 à 14 h. Renseignements avec Rambouillet en transition ou tél. au zéro six 49 98 36 51.
  • Les AMAP régionales

    Une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne est la rencontre d'un groupe de consommateurs et de producteurs prêts à entrer dans la démarche d'une agriculture socialement équitable et saine.
    Quelques amap de la région :
    Les Caramboles : Rambouillet centre.
    Les jardins du clos fleuri à la Celle-les-Bordes et à Rambouillet. Possibilité de participer aux cultures.
    A ma prairie : La Boissière-Ecole
    Notre planète Mon village
    : Grosrouvre prés de Montfort-l'Amaury
    Amap des deux villages : Poigny-la-Forêt et Saint-Léger.
    Le panier des hameaux à Magny-les-Hameaux.
    La sente des p'tits légumes à Voisins-le-Bretonneux.
    Les carottes de Patagonies à Maurepas.
    Les paniers de Noncienne à Bonnelles et Bulion et Amap passion encore à Bonnelles.
    Graines et culture : Lévis-Saint-Nom
    Un village pour y vivre : Lévis-Saint-Nom
    Amap aux potes : Gas/Houx/Yermenonville
    Le jardin de Poissy : regroupe aussi un SEL : le Grenier à SEL.
  • Du SEL dans la région

    SELLes Systèmes d'Échanges Locaux, permettent un échange des savoirs, services et biens sans argent, dans un esprit de solidarité et de convivialité.
    émanSEL , à Émancé, tient des permanences mensuelles dans différents villages dont une à la MJC de Rambouillet le samedi du Répare café, de 11 h à 12 h 30.
    l'Etincelle à La Verrière.
    Le SEL des 3 Communes (Villiers-St-Frédéric, Neauphle-le-Château, Jouars-Pontchartrain).
    Grain de Sel (Dreux et Houdan).
    Le SEL d'Orsay.
    Et aussi Les petits boutons SEL du pays de Limours, Brin de SEL de Gift-sur-Yvette.
  • Une précieuse boîte

    bt4_51121_redimensionnerUne boîte à dons (ou givebox) a été installée dans la cour de la MJC/Usine à chapeaux.
    Vous y prenez le tee-shirt de Bruce Lee qui vous a tapé dans l’oeil, et en échange vous pouvez rapporter cette lampe qui peut-être fera fureur auprès d’un étudiant qui cherche à son tour à meubler son premier studio.
  • Légumes à partager

    Plantons partout des fruits et légumes, pour s'en occuper collectivement, et les mettre à disposition des habitants pour arriver à une autosuffisance de nos communes. Affiche-Incroyables-ComestiblesVoir l'exemple des incroyables comestibles et un extrait du journal de France 2 Contactez-nous pour participer à cette initiative qui a commencé à Auffargis, puis au Perray-en-Yvelines pour continuer sur Rambouillet chez des particuliers ou sur des lieux publics tels la médiathèque, dans la cour de la MJC, à la créche parentale Bout'chou...
    Voir l'exemple de Versailles.
  • Marchés fermiers

    Lévis Saint-Nom :de 10 à 17 h les 2e samedis de chaque mois.
  • Laine et tricot

    Catherine à acquise des savoir-faire en cette matière tellement riche, polyvalente et surtout naturelle (on est très loin de l'image parfois « péjorative » du tricot à mémé). Elle propose de tricoter pour vous, vos amis : tricots, gilets, bonnets, sacs,bandeaux et autres fantaisies...
    Ce qui lui plaît le plus est de partir de votre envie, de choisir ensemble les modèles possibles, les laines, en fonction de vos goûts, de vos envies et de votre budget. Elle personnalise en laine cardée, au crochet, en broderie ou sans rien..
    Si vous n'avez pas d'idée précise mais que l'idée vous tente, elle a quelques modèles et quelques catalogues à la maison mais le mieux reste d'aller sur place ensemble...
  • Aliments en accès libre

    Pommes du côté des poulaillers de la Bergerie, le long de la route allant à la déchetterie.
    Tilleul (en juin) : un peu partout sur Rambouillet (Bergerie, parc du Château...).
    Châtaignes (en octobre).
    Prunes (en août) : du côté de la grille aux lapins et dans le petit chemin allant du collège de Vivonne au quartier de la Louvière.
    Noisettes : dans le petit chemin allant du collège de Vivonne au quartier de la Louvière.
    Figuessur un rond point vers Carrefour.
  • Acheter d'occasion sur la région

    Trouver une occasion prés de chez soi sans frais : Le bon coin
    Petites annonces de Rambouillet et de sa région sur Ramboliweb
  • PRÊT/VENTE

    PRÊT :
    VÉLO de ville d'Evelyne pour vous dépanner (quartier Saint-Hubert à Rambouillet).
    JARDIN à Orcemont

    VENTE :
    CHAUSSURES neuves de trail (course à pied en chemin forestier) Salomon XA Pro 3D Ultra W pour femme (modèle, 2010) qu'elle n'a jamais utilisée ; taille 39/40 : 60 euros au lieu de 120.
Haut de page